Ce document est destiné aux journalistes, juristes, médecins et à tout autre membre intéressé du public en général.

Faits généraux

Date de fondation: Novembre 1982
Première réunion: Hollywood, CA
Nombre approximatif de réunions hebdomadaires au Canada et aux États-Unis en 1994: 2 000 (Il y a 25 réunions hebdomadaires à Londres, Angleterre en 1997)

Définition des Cocaïnomanes anonymes

Les Cocaïnomanes anonymes sont une association de toxicomanes en rétablissement qui se réunissent dans plusieurs villes des États-Unis, du Canada et d'autres pays. On retrouve présents à la même réunion d'une dizaine à une centaine de membres, tout dépendant de la localité. La définition suivante provient de notre documentation et est souvent lue lors de nos réunions:

"Les Cocaïnomanes anonymes sont une association d'hommes et de femmes qui partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d'en aider d'autres à se rétablir de la cocaïnomanie. La seule condition pour en devenir membre se résume à un désir de cesser l'usage de la cocaïne et de toute autre substance qui altère le comportement. Il n'en coûte rien pour devenir membre. Nous suffisons à nos besoins par nos propres contributions. Les Cocaïnomanes anonymes ne sont associés à aucune secte, religion, groupe, association politique, organisation ou institution. Nous ne nous engageons dans aucune controverse, nous n'endossons ni ne contestons aucune cause. Notre objectif premier est de se libérer de l'usage de la cocaïne et de toute autre substance qui altère le comportement, et d'en aider d'autres à acquérir cette même liberté.* Nous nous servons des Douze Étapes pour le rétablissement, car il a été prouvé qu'avec le programme des Douze Étapes, ça marche."

*Définition adaptée et reproduite avec la permission de A.A. Grapevine Inc.

Structure des Cocaïnomanes anonymes

Les Cocaïnomanes anonymes ne sont pas une organisation formelle dans le sens politique du terme. Il n'y a pas de dirigeants, de règlements, de cotisation ou d'honoraires. Bien que nous soyons guidés par les Douze Traditions des Cocaïnomanes anonymes, chaque groupe est libre de conduire ses affaires comme il l'entend, tel que formulé dans la 4e Tradition: "Chaque groupe devrait être autonome, sauf sur les points qui touchent d'autres groupes ou l'ensemble du Mouvement."

Cependant il est primordial pour l'association d'aider les toxicomanes à travers le monde. Nous devrons répondre aux demandes d'aide et de renseignements nous parvenant de l'intérieur et de l'extérieur de l'association. La documentation doit être rédigée, imprimée et distribuée et un suivi est effectué lorsqu'on reçoit une demande d'aide. L'organisme principal desservant l'association des Cocaïnomanes anonymes est celui des Services Mondiaux localisé au Bureau des Services Mondiaux à Los Angeles en Californie. On y retrouve des bénévoles et certains employés qui assurent les communications avec les groupes locaux et avec les gens qui ne font pas partie de la fraternité et qui demandent de l'information au sujet des C.A. et de notre programme de rétablissement. La documentation approuvée par la Conférence des Services Mondiaux et les jetons sont préparés, imprimés et distribués par le biais de ce bureau.

Le Bureau des Services Mondiaux répond directement au Conseil d'Administration des Cocaïnomanes anonymes et celui-ci doit en retour répondre à la Conférence des Services Mondiaux . Les Administrateurs sont les gardiens des Douze Traditions des Cocaïnomanes anonymes et se font les interprètes des politiques affectant C.A. dans son ensemble.

La Conférence des Services Mondiaux des C.A. se rencontre annuellement afin d'unifier l'association et de discuter des points qui toucheront le Mouvement dans son ensemble. Elle est composée de délégués provenant de toutes les régions de l'association, des membres du Conseil d'administration des C.A. et des directeurs et employés du Bureau des Services Mondiaux . Ensemble ils s'entendent sur la meilleure façon de transmettre le message au cocaïnomane qui souffre encore à l'intérieur et à l'extérieur de l'association. Les comités de Littérature, Hôpitaux et Institutions, Information Publique, Congrès ( responsable du Congrès annuel des Services Mondiaux ) et de l'Unité se partagent le travail alors que les comités de Conférence, Finance et Structure et règlement s'occupent de la régie interne de l'association.

Toute la structure des services des Cocaïnomanes anonymes est basée sur notre 9e Tradition: "Comme Mouvement, les Cocaïnomanes anonymes ne devraient jamais avoir de structure formelle, mais nous pouvons constituer des conseils ou des comités de service directement responsables envers ceux qu'ils servent."

Le principe de rotation constante des fonctions s'applique à toutes les responsabilités de service dans C.A. Les tâches changent selon la conscience de chaque groupe. Les RSG représentant leurs groupes à la région sont élus pour un mandat défini par le groupe. Les responsables de la région ainsi que les délégués sont élus par la conscience de groupe de la région. Tous ces officiers sont des serviteurs de confiance.

Politique financière des Cocaïnomanes anonymes

Depuis ses débuts, l'association des Cocaïnomanes anonymes a adopté une Tradition qui dit que nous nous supportons par nos propres contributions et que nous n'acceptons pas d'argent des non-membres. Les dépenses occasionnées au niveau du groupe ( loyer, café, jetons et documentation ) sont défrayées par la collecte faite à chaque réunion. Dans la plupart des groupes, un certain montant est mis de côté de façon régulière afin de supporter le Bureau des Services Mondiaux et les bureaux régionaux.

Le point de vue des Cocaïnomanes anonymes sur la toxicomanie

Les C.A. se préoccupent seulement du rétablissement et de la sobriété des gens qui ont joint la fraternité afin d'obtenir de l'aide. Les Cocaïnomanes anonymes ne s'impliquent pas dans le domaine de la recherche médicale en toxicomanie, des traitements médicaux ou psychiatriques, dans l'éducation ou la propagande d'aucune sorte, quoiqu'individuellement ses membres peuvent exercer de telles activités.

La fraternité a adopté une politique de coopération sans affiliation avec les organismes concernés par les problèmes de toxicomanie. Les C.A. n'endossent, ne supportent ou ne s'affilient jamais et n'expriment pas d'opinions sur les autres programmes de rétablissement. Les C.A. ne prennent aucune position sur des sujets étrangers - incluant la légalité ou l'illégalité des drogues - et toute autre controverse publique.

Les relations qu'entretiennent les C.A. avec les associations professionnelles, les agences, mouvements et individus dans le domaine de la toxicomanie sont du ressort du Comité de l'Information Publique. La compréhension mutuelle et l'esprit de collaboration entre les membres des C.A. et les gens aidant les toxicomanes doivent prévaloir. C'est d'ailleurs la principale préoccupation du Comité de l'Information Publique et de ses membres siégeant au Conseil d'administration des C.A.

Relations Publiques

Voici un extrait de la politique des Relations Publiques des Cocaïnomanes anonymes:

Dans toutes ses relations publiques, l'objectif primordial des C.A. est d'aider le toxicomane qui souffre encore. Nous insistons sur l'importance de l'anonymat, et croyons qu'en partageant avec lui ou avec une personne voulant l'aider nos expériences communes en tant qu'individus souffrant de toxicomanie nous pouvons lui faire connaître une association où l'on apprend à vivre sans cocaïne ou autre substance altérant le comportement *. Nous croyons que notre expérience devrait être partagée avec ceux qui expriment un désir sincère d'en connaître plus long. Nous sommes convaincus que tous nos efforts dans ce sens devraient refléter notre sentiment de gratitude pour ce cadeau qu'est la sobriété et le fait que nous savons que plusieurs personnes à l'extérieur des C.A. sont concernées par le sérieux problème de la dépendance.

Toutes les démarches concernant l'information et les relations publiques au niveau de l'association en général sont du ressort du Comité de l'Information Publique.

Les journalistes sont les bienvenus lors des réunions ouvertes ainsi qu'aux événements publics s'ils ont au préalable obtenu la permission des responsables de la région. La seule restriction imposée est qu'ils préservent l'anonymat des membres présents en ne divulguant pas leurs noms. ( pour des raisons évidentes, il est interdit de prendre des photos aux réunions des C.A. ).

Dans plusieurs régions, les membres des C.A. ont formé des comités d'information publique et de coopération avec les hôpitaux et les professionnels de la communauté qui agissent au niveau régional et assistent les médias locaux dans l'obtention d'information exacte au sujet de notre association.

Les Cocaïnomanes anonymes offrent les services suivants au grand public:

  • Conférenciers, pour les secteurs professionnels et de l'éducation, décrivant notre organisation et le Programme de Rétablissement.
  • Groupe de conférenciers invités pour ceux qui sont reclus dans les hôpitaux et institutions.
  • Livres et autre documentation pour les professionnels de la communauté et leurs patients.
  • Référence aux groupes locaux qui pourront animer ces dernières activités

Si vous désirez plus d'information, ou aimeriez commander de la documentation, adressez-vous au Bureau des Services Mondiaux à cawso@ca.org

Vous pouvez rejoindre directement le Comité de l'Information Publique à pubinfo@ca.org

*Adapté avec la permission d'Alcoholics Anonymous World Services, Inc.

L'importance de l'anonymat

Traditionnellement, les membres des C.A. ont toujours préservé leur anonymat au niveau public: devant la presse, la radio, la télévision et le cinéma. Nous avons appris, avec l'expérience, que de nombreuses personnes ayant des problèmes de toxicomanie hésiteraient à se joindre à nous, si elles avaient le moindre doute que leurs problèmes puissent être révélés par d'autres, même par inadvertance. Les nouveaux venus devraient être en mesure de recevoir de l'aide en ayant l'assurance que leur identité ne soit pas divulguée à personne à l'extérieur de l'association.

Nous croyons que le concept d'anonymat personnel a pour nous une signification spirituelle. En effet, cela décourage tout désir de gloriole, de prestige ou de gain qui ont pu causer des problèmes dans certaines sociétés. La majeure partie de notre efficacité dans l'aide apportée aux toxicomanes disparaîtrait si nous recherchions ou acceptions d'être reconnus du public.

Alors que chaque membre des C.A. est libre d'interpréter les Traditions des C.A., aucun individu n'est autorisé à agir en tant que porte-parole des C.A., que ce soit au niveau local, national ou international. Chaque membre n'exprime que son opinion personnelle.

Les Cocaïnomanes anonymes apprécient énormément le fait que l'on renforce et observe la Tradition de l'anonymat dans tous les médias. Le Bureau des Services Mondiaux envoie périodiquement à tous les médias une lettre décrivant cette Tradition et demandant leur support dans le respect de cette Tradition.

Il arrive parfois qu'un membre des C.A., pour diverses raisons, brise volontairement son anonymat au niveau public. Cela est une question de conscience et de choix personnel. L'association dans son ensemble n'y peut rien. Il est cependant évident qu'une pareille conduite n'obtient pas l'approbation de la grande majorité des membres des C.A.

Les réunions des Cocaïnomanes anonymes

Réunions ouvertes:

Comme leur nom l'indique, ces réunions sont ouvertes aux toxicomanes, à leur famille ainsi qu'à toutes les personnes intéressées à résoudre un problème de drogue ou à en aider d'autres à s'en sortir. La participation directe est cependant limitée au toxicomane.

Réunions fermées:

Ces réunions sont limitées aux toxicomanes. Ceux-ci ont alors l'occasion de chercher entre eux des solutions à leurs problèmes et de partager des solutions qui les aident à rester abstinents.

Réunions avec conférenciers:

Lors de ces réunions des membres des Cocaïnomanes anonymes partagent entre eux leur vécu, leurs pensées et leurs sentiments sur un sujet déterminé par la personne qui anime la réunion.

Réunions à participation:

Lors de ces réunions , des membres des Cocaïnomanes anonymes partagent entre eux leur vécu, leurs pensées et leurs sentiments face à un auditoire majoritairement composé de membres de notre association.

Des variations et des combinaisons de ces réunions existent.

page d'accueil | en anglais | lignes/sites | qu'est-ce que C.A.? | sondage | 12 étapes + 12 traditions
d'information publique | littérature | le newsgram | auto-examen | commencer une réunion | prochains événements | congrès des CAWS
contact cawso | purchase | email webservant

Ce site internet (www.ca.org) émane de Cocaine Anonymous® World Services, Inc. (CAWS). Tout matériel incluant sans restriction les marques de commerce, les droits de reproduction et tous les autres droits, présenté et inclus dans les présentes pages et toutes les autres pages les accompagnants, est la propriété avec droits d'auteur de CAWS. Il est permis d'y entrer et d'y emmagasiner du matériel pour usage personnel, sans droit de propriété individuelle. Tout autre droit est entièrement réservé. Cocaïnomanes anonymes n'est pas affilié à Alcooliques anonymes ou toute autre organisation semblable.

Nous regrettons de ne pouvoir offrir des liens avec des sites qui ne sont pas C.A. Ceci est du à notre longue tradition voulant que nous n'endossions pas des entreprises extérieures qu'elles soient reliées ou non à nos objectifs. Tout en étant reconnaissant pour tous les liens avec d'autres sites internet , nous n'endossons aucun produit, service ou opinion offerts par des organisations extérieures.

Les droits de reproduction de ce site © 1996 - 2011 Cocaine Anonymous World Services, Inc. "C.A.", "Cocaïnomanes Anonymes", "Nous sommes ici et nous sommes libres" et le logo CA sont des marques de commerce enregistrées de Cocaine Anonymous World Services, Inc. Version 3.0. Tous droits réservés.

Pour tout commentaires techniques ou questions à propos de ce site: webmaster@ca.org

Copyright © 2011 CAWS. All rights reserved.

Visit our library of C.A. Literature